Traduction de sites internet via TYPO3

TYPO3 est l’un des systèmes de gestion de contenu (CMS) les plus flexibles et répandus. Il est particulièrement approprié à la construction et la gestion de sites internet évolutifs et multilingues.

Les contenus multilingues de TYPO3 peuvent être rapidement gérés clés en mains.

Le processus de traduction dans le système de gestion de TYPO3 est facile à réaliser pour les petits sites internet, mais avec une quantité croissante de contenus, une taille grandissante du site internet et plusieurs rédacteurs ainsi que plusieurs environnements de conception (workspaces), TYPO3 perd progressivement en efficacité. Le flux des tâches classique, avec des traductions manuelles et directes dans le système de gestion ainsi que la copie à la main de contenus, devient plus propice aux erreurs, plus lent et empêche en outre son traitement simultané par plusieurs rédacteurs. Résultat : des coûts en hausse malgré une qualité en baisse.

La solution de KERN : le format d’échange XML !

En réponse à cette problématique, KERN a développé un flux de travail rendant utilisables les avantages du CMS TYPO3 également pour les grands projets et redonnant aux traducteurs le temps de se consacrer à leur véritable champ de compétence – la traduction correcte et conforme des contenus dans une autre langue – en utilisant le format d’échange XML. Grâce à une extension, des contenus sont ainsi exportés en XML, traduits efficacement à l’aide d’outils de localisation appropriés, et à nouveau importés dans TYPO3. Cela rend l’ensemble du processus de traduction à nouveau efficace en termes de coûts et de temps.

Vos atouts:

  • Utilisation de systèmes de mémoire de traduction et de gestion terminologique - augmente la qualité des traductions et assure une homogénéité aussi bien stylistique que terminologique ;
  • Traitement simultané de différents contenus par plusieurs rédacteurs ;
  • Grâce à l’extraction XML, pas de copier-coller – gain de temps tout en éliminant les sources d’erreurs ;
  • Suppression du traitement du code source par les traducteurs, compliqué et propice aux erreurs ;
  • Contrôle de qualité par un lecteur qualité de KERN inclus dans le flux de travail, et vérification de différents contenus avant la conclusion de chaque étape de travail ;
  • Emploi flexible et sur demande d’un correcteur/lecteur appartenant au client.