Questions souvent posées (FAQ)

Quelles sont les langues traduites et interprétées chez KERN ?

KERN traduit et interprète dans toutes les langues principales du monde. Vous trouverez un aperçu de toutes les langues concernées dans notre aperçu des langues.

Les traducteurs de KERN traduisent vers leur langue maternelle ?

Oui, depuis la création de l'entreprise, KERN s'en tient au principe que seuls des traducteurs professionnels et natifs réalisent les traductions. De même, les traductions ne seront relues que par des locuteurs natifs.

Qu'est-ce que l'interprétation chuchotée ?

Il s'agit de l'interprétation simultanée, de conférence ou de liaison pour une seule personne, réalisée à voix basse pour ne pas nuire au déroulement global.

Qu'est-ce que l'interprétation simultanée ?

Lors d'une interprétation simultanée, l'interprète restitue en temps réel et de manière continue le discours de l'interlocuteur dans la langue cible, soit par le biais d'un équipement d'interprétation dans une cabine, soit directement, en chuchotant. Pour garantir une bonne compréhension lors de la séance d'interprétation simultanée, l'interprète doit se préparer de façon minutieuse. L'interprétation de conférence peut être effectuée de façon simultanée ou consécutive.

Qu'est-ce que l'interprétation consécutive ?

Interprétation surtout dans le cadre de discussions ou de négociations, notamment à des niveaux élevés et devant les tribunaux. L'interprétation de textes plus ou moins longs se fait en différé. C'est-à-dire que l'interprète prend des notes pendant l'intervention et produit par la suite un texte dans la langue cible.

Quels sont les documents nécessaires à la préparation de l'interprétation ?

Pour préparer un thème dans le cadre d'un conférence, les interprètes ont besoin dans l'idéal des documents suivants :

  • Manuscrits de l'orateur
  • Ordre du jour et programme
  • Le cas échéant, liste des participants
  • Brochures de l'entreprise
  • Listes terminologiques internes à l'entreprise

Pour plus de renseignements sur la préparation du projet, cliquez ici.

Un de mes collègues parle couramment une langue étrangère. Peut-il aussi réaliser des traductions pour notre entreprise ?

C'est possible. Cependant, toutes les personnes parlant une langue étrangère ne sont pas forcément en mesure d'effectuer une traduction professionnelle. Traduire nécessite bien plus que la connaissance de la langue ou un séjour prolongé à l'étranger. La traduction et l'interprétation résultent non seulement d'un don pour les langues, mais constituent aussi des relais entre les cultures. Les traducteurs professionnels spécialisés ont reçu une excellente formation, sont spécialisés dans un domaine et transposent le texte uniquement dans leur langue maternelle afin de pouvoir retransmettre toutes les facettes du texte d'origine dans la traduction avec la sensibilité linguistique nécessaire.

Comment le prix d'une traduction est-il défini ?

Les prix d'une traduction dépendent en principe de la quantité et du degré de difficulté du texte. Le cas échéant, l'urgence de la commande est également un aspect à prendre en compte dans le calcul du prix. Nous vous ferons volontiers une offre gratuite et sans engagement, par ex. via le formulaire en ligne.

Est-il possible de réaliser des traductions urgentes chez KERN ?

Nous pouvons travailler avec toutes sortes de documents, peu importe le volume, le format ou le délai. Notre délai standard est basé sur la traduction d’environ 8 à 10 pages par traducteur et par jour. Le délai peut être réduit en engageant plusieurs traducteurs pour un même projet et le cas échéant en moyennant un supplément.

Le supplément à verser pour les traductions urgentes ou pendant le week-end s'élève en fonction de l'urgence à 25-100 % du prix de la ligne ou du forfait. Nous pouvons volontiers contrôler de manière concrète la date de livraison souhaitée pour un projet. Veuillez contacter KERN pour convenir d'un rendez-vous !

Les documents à traduire sont-ils traités de manière confidentielle ?

Cela va de soi que tous les documents et informations remis à KERN dans le cadre de la collaboration sont traités de manière confidentielle. Nous prenons toutes les mesures nécessaires et appropriées pour éviter que des tiers ne puissent avoir connaissance de ces informations ou documents et/ou puissent les utiliser. Si nécessaire, KERN peut volontiers conclure avec vous un accord de non-divulgation/de confidentialité.

Comment sont envoyées les traductions chez KERN ?

Les documents traduits peuvent vous être envoyés par courrier (version imprimée), ZIP, CD ou par voie électronique (e-mail ou serveur ftp). Une copie de sécurité de tout document est archivée.

Vous disposez d'un serveur Across Language et vous aspirez à une collaboration via crossGrid ? Les traduction Across peuvent être directement téléchargées sur votre serveur Across ou envoyées comme fichier gru par e-mail.

Que signifient préparation en amont et en aval d'un fichier ?

Pour exploiter les fichiers dans un système de mémoire de traduction, ces derniers doivent êtres préparés pour être utilisables pour la traduction. De même, après traduction, les fichiers doivent être préparés afin que nous puissions vous les livrer dans un format que vous pourrez exploiter.

Quelle est la marche à suivre pour transmettre une commande à KERN ?

Pour faciliter le placement des commandes, KERN a mis au point clicktranslate™, une solution de portail spécialisée dans la gestion des processus pour des prestations de traduction. Le site Internet www.clicktranslate.net est la solution de portail disponible 24h/24 7j/7.

Bien entendu, vous pouvez aussi contacter KERN par e-mail, fax ou par courrier. Ou rendez-vous chez votre équipe de linguistes dans l'une de nos filiales KERN - nous vous attendons avec impatience ! 

KERN peut-il traduire des pages Internet et des logiciels ?

Oui, KERN réalise volontiers la traduction ou la localisation complète de votre site Internet ou logiciel. Vous trouverez davantage d'informations ici.

Quels sont les formats traités par KERN ?

KERN traite tous les formats de fichiers courants. Outre MS Word de Windows, nous traitons et livrons également des textes au format Powerpoint, Excel, Acrobat, QuarkXPress, Photoshop, InDesign, FrameMaker, Pagemaker, Interleaf, Illustrator ou d'autres formats, indépendamment de la plateforme : Windows, Mac OS, UNIX. Il vous suffit de préciser à votre coordinateur de projet quel est le format de livraison souhaité et nous livrons le texte au format de votre choix (le cas échéant avec majoration).

Les fichiers PDF peuvent-ils être traduits ?

Le "Portable Document Format" (PDF) est un format de fichier multiplateforme, qui est restitué via ses documents électroniques indépendamment du programme d'application, mais qui ne peut toutefois pas être traité directement. En principe, un fichier PDF ne peut pas être traité sans réaliser de conversion profonde ou de traitement en aval. L'extraction de texte à partir d'un fichier PDF ou la conversion de fichiers PDF à l'aide d'un logiciel OCR est certes parfois possible, cependant la mise en page n'est comprise et pour des fichiers dont la structure est complexe, l'affectation du texte peut être perdue. 

KERN a-t-il recours à la traduction automatique ?

Non. Les résultats des processus de traduction entièrement automatisés sont encore imparfaits. Sans l'intervention d'un traducteur humain, il est impossible d'obtenir un résultat de traduction optimal.

KERN utilise-t-il des systèmes de mémoire de traduction ?

KERN utilise des systèmes de mémoire de traduction permettant la simplification du processus de traduction. En effet, après les premières traductions, les phrases forment la base des traductions futures. Cela permet non seulement d'améliorer la traduction, mais aussi d'améliorer l'homogénéité stylistique et terminologique dans un même texte et entre plusieurs textes. De plus, la traduction peut être réalisée plus rapidement. Un autre avantage est la création d'une banque de données spécifique au client, qui peut être utilisée pour les prochaines traductions du même client. 

Une mémoire de traduction n'est toutefois utile que si les données sont préparées correctement, si elle est régulièrement entretenue et si les corrections y sont enregistrées. Ce sont les conditions sine qua non à l'obtention d'une base de données homogène et exploitable à l'avenir avec des paires de segments.

KERN a recours à l'ensemble des systèmes de mémoire de traduction usuels, dont entre autres

  • Across Language Server
  • Alchemy Catalyst
  • Anaphraseus
  • Déjà Vu
  • Fluency Translation Suite
  • Fluency TM & Term Server
  • MadCap Lingo
  • MemoQ
  • MetaTexis
  • OmegaT
  • Ontram
  • PoEdit
  • SDL WorldServer
  • SDL Trados Studio
  • SDL Passolo
  • STAR Transit
  • Visual Localize
  • Wordfast

Quels sont les textes adaptés à l'utilisation de systèmes de mémoire de traduction ?

Pour l'utilisation des systèmes de mémoire de traduction, il est essentiel que les textes à traduire soient disponibles sous forme lisible par une machine.

Le recours à des systèmes de mémoire de traduction est particulièrement efficace dans le cas de traductions de textes dont la fréquence de mise à jour est élevée. En font partie les sites Internet qui doivent être partiellement mis à jour, et les logiciels dont la mise à jour a lieu souvent une à deux fois par an. Il est aussi judicieux d'utiliser des systèmes de mémoire de traduction lorsque les textes à traduire présentent de fortes redondances internes, c'est-à-dire des formules récurrentes (par ex. dans les notices d'utilisation et les manuels techniques), ou des redondances et ressemblances fortes se rapportant à d'autres textes, de telle sorte que la traduction d'un texte et son enregistrement dans une mémoire de traduction constitue la base pour les prochaines traductions de textes semblables (par ex. dans la documentation de différentes variantes de produit d'un même fabricant ou de produits semblables de fabricants différents).

Pourquoi un traducteur ne devrait-il réaliser que des traductions dans sa langue maternelle ?

Les traducteurs ne traduisent que dans leur langue maternelle car seul un locuteur natif peut rendre, dans son domaine de spécialité, toutes les subtilités du texte source avec la sensibilité nécessaire.

KERN réalise-t-il des traductions certifiées ?

Oui. Pour ce faire, KERN fait appel à des traducteurs dûment assermentés qui confirment en apposant leur cachet de l'intégralité et de la véracité de leur traduction. Il est impératif que les traductions soient certifiées pour pouvoir les présenter devant les administrations et tribunaux.

KERN a-t-il des traducteurs ou interprètes assermentés ?

Oui, KERN compte dans son équipe des traducteurs et interprètes qui sont autorisés à traduire et certifier des actes ou à interpréter devant les administrations et les tribunaux. Ils ont prêté serment. Ce qui les autorise à exercer ce type de prestation. Les conditions d'assermentation ou d'habilitation varient d'un Land à l'autre. Cependant, il est impératif de détenir un diplôme professionnel de traducteur ou d'interprète ou un examen d'aptitude particulier.